Piéride du navet

Piéride du navet

Pieris napi

La Piéride du navet vole de mars à novembre en une à quatre générations suivant son habitat (une seule génération en haute montagne et dans la région arctique) et hiverne à l’état de chrysalide.
Contrairement à la piéride du chou, la piéride du navet n’est pas reconnue nuisible pour les cultures car sa chenille se nourrit de crucifères sauvages et sa présence n’a jamais été attestée sur le navet.

Canon 6D
f/6.3
1/600s
Iso 400
150mm Sigma